Image default
A la une Friture sur la ligne Hors ligne

Les Tamouls en communion à Belleville

Comment avoir l’impression d’être au cœur du Sri Lanka sans quitter Paris ? Des instruments entraînants, une langue chantante, des couleurs vives… Tous les premiers dimanches du mois, une messe en tamoul est célébrée à Belleville. Immersion sonore avec les membres de cette communauté. (1/3)

Mandoline, sitar, bongo… les instruments traditionnels rythment la cérémonie de Saint-Nicolas et bercent les fidèles. Il est 12h30 à la paroisse Saint-Joseph des Nations. La ligne 2 nous a menés dans ce quartier cosmopolite qui abrite une communauté méconnue de la capitale : les Tamouls. Au nombre de 100.000 à travers la France, ils se retrouvent tous les premiers dimanches du mois pour célébrer une messe dans leur langue, âgée de plus de deux millénaires. Une opportunité de se réunir et de faire perdurer leur culture ancestrale. 

Premier volet d’une série de trois podcasts sur la communauté tamoule d’Ile-de-France. 

La messe est célébrée à la paroisse Saint-Joseph des Nations tous les premiers dimanches du mois à 12h30. Une cérémonie se tient également à la chapelle tamoule de l’église Notre-Dame Réconciliatrice les mardis et vendredis à 17 heures. Un culte qui a débuté en 1994 sous l’impulsion du diocèse de Paris et qui fêtera l’année prochaine ses 25 ans.

Aimée Goussot & Alexandre Ravasi

Articles connexes

Dans le nord-est parisien : des quartiers à l’abandon ?

Alexandre Ravasi

Les habitants de Château Rouge excédés par la prostitution

Geoffroy Majnoni d'Intignano

Privateaser fait trinquer les petits patrons

Clara LAHELLEC